PROMOTION

Le transport maritime est un mode de transport généralement méconnu en dehors de son industrie. L’un des rôles d’ASL est de faire la promotion des activités et services de nos membres auprès de clients et partenaires potentiels. 

Les retombées économiques du secteur maritime sont importantes. Pour l’économie du Québec seulement, c’est plus de 2,3 milliards de dollars qui sont générés par an, en plus de 27 000 emplois créés et de 680 millions de revenus en taxes. Source : Étude de l’impact économique de l’industrie maritime au Québec, SODES, 2012.

De plus, le transport maritime est le mode de transport le plus efficace d’un point de vue énergétique comparé à d’autre modes de transport. Cette efficacité s’accroît au fil des investissements majeurs que font les armateurs domestiques en remplaçant leur flotte par des navires mieux conçus et plus économes en carburant. 

Permettant des économies d’échelle majeures pour le transport du vrac notamment, le transport maritime offre aussi un vaste éventail de solutions sur mesure pour le transport de cargaisons hors normes ou surdimensionnées, de même que pour l’approvisionnement en zones éloignées et difficiles d’accès. 

Faire la promotion du transport maritime implique également l’appui d’ASL à des politiques, stratégies et ententes commerciales qui favorisent le développement et la croissance de l’industrie maritime, tels que la Stratégie maritime du Québec, la Politique de mobilité durable, ou encore les accords économiques internationaux et de libre-échange. 

 
                                         LIVREPARNAVIRE.COM

                                      LIVREPARNAVIRE.COM

 
 

CONCERTATION

Les activités de transport maritime sur le Saint-Laurent concernent de nombreux intervenants, au sein de l’industrie (armateurs, ports, arrimeurs, pilotes), mais aussi les gouvernements, les autres usagers du fleuve (pêcheurs, plaisanciers, croisiéristes, etc.), les milieux de la conservation et de la recherche, et les citoyens.

La cohabitation entre le transport maritime et les autres usages du fleuve représente un enjeu important. L’acceptabilité sociale occupe aujourd’hui une partie centrale dans le développement de tout nouveau projet.

Des solutions adoptées de manière concertée sont plus susceptibles d’être efficaces et durables. Il est donc essentiel de favoriser la concertation, afin que les intérêts de chaque partie prenante soient pris en compte dans l’élaboration de toute nouvelle politique, projet ou mesure de protection.

ASL participe à plusieurs comités et groupes de travail dont les travaux sont axés sur ce type d’approche.

Le Forum de concertation sur le transport maritime réunit des acteurs de l’industrie maritime et du gouvernement du Québec autour de l’implantation des politiques de développement du secteur. Depuis 2015, le Forum veille à l’implantation de la Stratégie maritime du Québec.

Le Comité concertation navigation (CCN) a été fondé dans le cadre de l’entente Canada-Québec sur le Saint-Laurent avec l’objectif d’encourager la concertation entre les représentants de l’industrie maritime, des intervenants environnementaux, des gouvernements et de la population au sujet des enjeux environnementaux liés à la navigation commerciale et de plaisance. Il travaille notamment à la mise en œuvre de la Stratégie de navigation durable.

Le Groupe de travail sur le transport maritime et la protection des mammifères marins (G2T3M) a été mis sur pied pour favoriser une cohabitation plus harmonieuse entre les navires et les mammifères marins dans l’estuaire du Saint-Laurent. Des mesures volontaires de réduction de vitesse visant une diminution du risque de collisions ont notamment été élaborées et mises en œuvre grâce à ses travaux.